mardi 10 mai 2016

Opera set. Le lit à baldaquin

Eh oui, il est cassé!!!   j'ai dû le construire cassé parce que Norina, dans une crise de colère,  l'avait transformé en trampoline... 
dans une scène où elle révélait sa vraie nature à son (faux) époux  le vieux Don Pasquale...
C'était ici  


 Il faut dire que,de mèche avec son "frère",  le docteur Malatesta,  elle avait bien joué les ingénues à peine sorties du couvent...
Je vous raconterai ci-dessous en quelques lignes l'intrigue de cet opéra, mais d'abord les étapes de construction du lit. Pour le baldaquin, j'ai transformé 4 grandes balustres de véranda du commerce aux embouts carrés. Retravaillé ces embouts .
Première étape : poncer et poncer encore pour faire des ronds dans des carrés
Puis sculpter l'embout le plus long, toujours à la lime, fixer une bande de carton ondulé autour des 2 extrémités et teinter les balustres. Ci-dessous les 4 différentes étapes de transformation :
Chaque balustre a été ensuite brossée à l'acrylique rouge (americana crimson tide), puis frottée  partiellement à la poudre dorée...

 Les pieds  et le sommet des balustres seront formés de 2 boutons de taille différente collés ensemble. (préalablement poncés pour que la peinture rouge et la poudre d'or y adhèrent)
Le sommier du lit est en carton plume 5mm légèrement entaillé pour pouvoir le plier, l'angle formant la "cassure" Le matelas en mousse  recouvert de fine baptiste blanche (mouchoir ancien) suit automatiquement ce mouvement...
 J'ai foré un trou au sommet des balustres  pour y fixer les baguettes rondes  3mm qui supporteront les tentures... naturellement, je les ai également brisées pour suivre l'angle du sommier...

Ensuite les tentures, dans un fin coton  imprimé. Comme pour le lit de référence, ils seront fixés aux barres par des lichettes, et une frange dorée sera cousue au centre...
Sur le modèle original, ces tentures sont doublées de soie jaune or. Pour ne pas avoir trop d'épaisseur en miniature, j'ai imaginé de peindre  l'envers de mes tentures à l'acrylique doré...
Je suis contente du résultat!
Le couvre-lit tout froissé a été coupé et cousu dans un velours ultra fin de coloris vieux rose... Ne possédant pas de frange de cette couleur, j'ai tout simplement  peint en rose une frange dorée...
Voilà! Le couvre-lit est posé négligemment et suit évidemment la "cassure" de mon lit à baldaquin...
Encore un oreiller en fine baptiste, des boutons et quelques plumes au sommet du baldaquin et c'est terminé!
Voici le lit de référence :
A bientôt pour la suite... et en attendant, l'intrigue...


  • Don Pasquale est un riche célibataire presque septuagénaire  Il enrage de voir que son unique héritier, Ernesto, veut épouser une jeune veuve sans fortune .
  • Pour le punir, il a décidé de se marier et, en s'assurant d'une descendance, de priver Ernesto de son héritage
  • Son ami Malatesta est bien décidé à punir Don Pasquale de ses folies. Il lui propose le d'épouser celle qu'il présente comme sa sœur Sofronia, qu'il décrit comme une personne timide élevée dans un couvent mais qui n'est autre que Norina, la fiancée d'Ernesto.
  •  Don Pasquale est aux anges en entendant ce portrait
  • Malatesta explique à Norina son plan qui fonctionne comme prévu .
  •  Norina joue auprès de Don Pasquale son rôle de jeune provinciale timide
  • Don Pasquale trouve sa fiancée ravissante
  • Un faux notaire arrive et dresse le contrat de mariage prévoyant la communauté de biens
  • À peine le contrat est-il signé que la petite provinciale se révèle une mégère tyrannique qui distribue des ordres et entreprend de tout régenter dans la maison. Don Pasquale est horrifié et furieux! il constate que de tous les privilèges du mari, le seul qui lui reste est celui de payer les factures.
  • Les domestiques rient de la situation dans laquelle s'est mis Don Pasquale...
  •  Don Pasquale et Malatesta surprennent Norina avec Ernesto. Don Pasquale, excédé, donne à Malatesta carte blanche pour régler l'affaire ... Il ne rêve que de retrouver sa tranquillité et sa liberté !
  • Malatesta lui apprend la véritable identité de "Sofronia" et Don Pasquale, ravi de retrouver son célibat renonce à toute résistance et bénit le mariage de son neveu.

30 commentaires:

  1. Excellent work on the canopy bed. I love the results and thank you for showing how you made the four columns.
    Hugs, Drora

    RépondreSupprimer
  2. La scène progresse très bien et rapidement. Le lit à baldaquins est merveilleux.
    Geneviève

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Geneviève. Bonne après midi.

      Supprimer
  3. Bonjour Nono,
    C'est magnifique. Le lit est tellement bien fait et le look ""cassé"" est très réussi!
    A bientot
    Giac

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que cela te plaise, Giac! A bientôt

      Supprimer
  4. Hello Nono
    What a wonderful bed, I just love this scene you are creating!
    All the best
    Vivian

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you for your kind comment, Vivian!

      Supprimer
  5. Même cassé, ce lit est beau !
    Cette scène est de plus en plus proche de la scène réelle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était mon but, Rosethé... Merci!

      Supprimer
  6. Vous êtes une passionnée, Nono ! Vous aviez adoré la représentation de cet opéra... Aussi, la colère de Norina a dû vous habiter, pour réussir aussi bien ce lit à baldaquin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime les opéras italiens, Josy, et celui-ci comportait non seulement des arias magnifiques, mais l'intrigue était très amusante et le public enchanté de cette représentation.

      Supprimer
  7. Me encanta!!!!! Te ha quedado más bonita que la original! Gran trabajo Nono
    Besos.

    RépondreSupprimer
  8. Réponses
    1. Sur l'original c'étaient des plumes d'autruche...moi je me suis contentée de voler quelques duvets de canard à ma couette...

      Supprimer
  9. C'est super Nono!!! Et rapidement exécuté avec ça...
    Merci de m'avoir rafraichi la mémoire sur l'histoire de cet opéra. Il y a 3 ou 4 ans je l'ai vu jouer avec orchestre par un ensemble amateur de très bon niveau, c'était super!!
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente et heureuse d'avoir ravivé des bons souvenirs, Muriellisa!

      Supprimer
  10. Has hecho un estupendo trabajo con la cama. Tanto los balustres como las cortinas y la combinación con la colcha han quedado genial.

    RépondreSupprimer
  11. Me admira ver tus avances! Va a ser una escena maravillosa!
    Un beso! :)

    RépondreSupprimer
  12. Hi Nono! You certainly have a way with furniture! :D I love the personality which you have given this bed,; and Who would have thought that a broken bed would have such an interesting history! WELL DONE! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. You are so kind, dear Elizabeth! Have a nice day!!!

      Supprimer
  13. Schitterend werk, Noëlle!! Hemeltje, jouw hemelbed ziet er absoluut realistisch uit, die gebroken gordijnstang en die gedeukte matras zien er zo echt uit! Dat beschilderen van de franje is een geweldige tip van je, dankjewel voor het delen. Ik heb hier werkelijk nog nooit aan gedacht :D!
    Dank ook voor het delen van jouw prachtige foto's en uitleg, erg genereus van je!
    Hele fijne week gewenst. Groetjes, Ilona

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dank U, lieve Ilona! Deze opera scene is nu bijna afgewerkt... ben bezig met grote rode fluweel gordijnen en buiten decoratie...
      Ja, soms is het moeijlijk om juiste kleur voor knopen, franjes en andere ornamenten met stof te assorteren... Fijne (frisse???) weekend ook

      Supprimer
  14. Oh, this is such a Wonderful project! The bed is Fantastic!!! I Love that it is already "broken"! The trim is wonderful and the painted cloth lining the curtains is brilliant! It all looks Great!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you very much Daydreamer! Have a nice week!

      Supprimer
  15. Coucou Nono,
    Je t'avais laissé un commentaire il y a quelques jours...Encore des problèmes de messagerie???
    J'écrivais donc que le résultat est superbe! Un grand BRAVO!

    RépondreSupprimer

Merci d'avoir laissé un commentaire .